La Somniphobie ou la peur du sommeil

La Somniphobie ou la peur du sommeil

8 juin 2021 0 Par Sarah

Le sommeil est une nécessité dans la vie. C’est un bonheur que pauvres ou riches peuvent profiter. Alors que la plupart des gens ne veulent rien d’autre que d’avoir un sommeil profond et tranquille, certains sont très anxieux et ont peur de s’endormir. La Somniphobie, également appelée Hypnophobie, désigne la peur anormale du sommeil. Les personnes qui sont atteintes ont parfois des troubles qui les empêchent de dormir. Cette phobie gâche le bonheur de sa victime, c’est pourquoi, la traiter avec la psychothérapie devient primordial. Trouvez, dans cet article, comment traiter la Somniphobie.

Les facteurs responsables de la Somniphobie

Comme la plupart des autres troubles, les études montrent que la Somniphobie peut être causée par une variété de facteurs. Ces derniers peuvent concerner le physique ainsi que le mental. Chez les personnes atteintes, la cause la plus fréquente est souvent l’expérience antérieure associée au cauchemar. Par exemple, un enfant peut avoir un mauvais rêve, lorsqu’il est traumatisé par quelque chose. Cela peut s’agir d’un film d’horreur, qu’il a regardé lors d’un soir. Pour y remédier, il est préférable de consulter un psychothérapeute sur Toulouse.

Certains troubles relatifs au sommeil peuvent également contribuer à la Somniphobie. Par exemple, les personnes qui souffrent de paralysie, d’apnée du sommeil et d’autres troubles associées au fait de s’endormir ont automatiquement la Somniphobie. Sans doute en raison de l’expérience désagréable qu’elles ont passée.

Les événements traumatisants peuvent aussi être la cause de la Somniphobie. Cela peut s’agir de la mort d’un proche dans la famille, de la violence à proximité, etc. Dans d’autres cas, les accidents ou les blessures, qui impliquent une perte de conscience, peuvent déclencher la peur du sommeil.

Par ailleurs, la Somniphobie peut se déclencher à cause d’autres phobies, comme la peur de mourir. À titre explicatif, la personne peut avoir une peur pareille car elle craint de ne jamais se réveiller si elle s’endort. La peur du noir, des fantômes, des ténèbres aussi peuvent être la raison de la Somniphobie. Sans doute, car les personnes ayant ces phobies pensent que l’objet de leur peur va peut-être les visiter si jamais elles s’endorment.

Les symptômes de la Somniphobie

Chez les enfants, les symptômes de la Somniphobie sont plus visibles, quand ils commencent à pleurer et ne veulent pas dormir. La plupart avancent la peur de faire un cauchemar comme excuse pour ne pas aller au lit. Soyez vigilant, les adultes sont également vulnérables à la Somniphobie. D’autres symptômes courants de la peur du sommeil peuvent comprendre :

  • le sentiment de peur et d’anxiété croissante avant de se coucher ;
  • la pensée irrationnelle de mort avant de s’endormir ;
  • la fatigue ;
  • l’envie de pleurer ;
  • l’agitation ;
  • le refus d’aller au lit ;
  • l’augmentation du rythme cardiaque ;
  • la transpiration ;
  • le tremblement à l’heure du coucher ou en pensant au sommeil ;

Le traitement de la Somniphobie par la psychothérapie

Il n’existe pas de traitement uniforme pour la Somniphobie. Les moyens de guérison à utiliser dépendent du niveau de peur de la personne. Si le cas n’est pas très grave, des simples calmants pour l’anxiété comme l’anti-stress peuvent régler le problème. Mais si la victime souffre, une aide professionnelle est nécessaire. Pour cela, la consultation d’un psychothérapeute sera la solution. Ce dernier vous assistera dans différentes applications de psychothérapie, qui sont des pratiques efficaces pour soigner la Somniphobie.

Par définition, la psychothérapie désigne une pratique censée soigner les problèmes psychologiques rencontrés par des individus. C’est pourquoi, c’est le meilleur moyen pour vous débarrasser de la Somniphobie. En bref, n’hésitez donc pas à confier votre guérison à un psychothérapeute prés de chez vous.